PRESENTATION

Château-Larcher est une commune rurale (930 habitants) de la Vienne en région Nouvelle-Aquitaine. Elle fait partie de la communauté de communes « Les Vallées du Clain ». Proche de la N 10, du site du Futuroscope et situé à 18 km de Poitiers, la commune aspire à s’intégrer dans le projet touristique de la Communauté de Communes des Vallées du Clain.

Riche d’un patrimoine architectural exceptionnel (Ensemble fortifié du château, moulin, lanterne des morts, …) et humain grâce à des associations actives, elle représente pour ses élus et ses habitants un enjeu touristique important. Lors de la campagne électorale de 2014, le maire actuel, M. Francis Gargouil, et ses conseillers présentent leur volonté de labelliser la commune en « petite cité de caractère » : préservation et restauration accompagnées par les bâtiments de France, et transformation du bourg en cité historique. Dans l’esprit des élus, la labélisation intègre l’appropriation du processus par les habitants.

C’est dans ce cadre, qu’un groupe composé d’élus, des partenaires et d’habitants, coordonné par l’adjoint au Maire, Alain Retailleau travaillent depuis 2 ans avec Franck Buffeteau, architecte, urbaniste, metteur en scène et fondateur d’entre-lieux. Ce dernier ainsi invité les habitants à « observer le partage des espaces, détecter des actions afin que les habitants s’emparent de leur environnement. L’enjeu majeur étant de construire un développement équilibré du territoire entre pôles urbains et économie rurale en créant de nouveaux modes d’action, des leviers d’intervention novateurs. »

L’intervention de Franck Buffeteau a permis la réalisation d’une étude de définition d’un projet de mise en valeur de la commune en vue de réer une dynamique collective autour de l’obtention de la « marque » Petite Cité de caractère. L’ambition est d’identifier des leviers, une ligne directrice et, indirectement la construction d’un récit collectif à faire émerger.

«  La mise en place d’une ligne directrice consiste à nourrir le projet de développement de la cité pour en faire un lieu de connaissance et de reconnaissance par les habitants, les usagers et les visiteurs potentiels et les inciter à s’emparer de la notion de Petites Cités de Caractère. […] Château Larcher doit construire son discours sur un concept qui introduit la question de l’énergie et le développement durable pour une révélation du patrimoine historique. […] »

Les réflexions pourraient par exemple porter sur l’utilisation d’énergie douce comme celle produite par la roue à Aube du moulin datant du Moyen-Age.

Dans ce contexte, la commune invite un groupe d’étudiants architectes de l’École Nationale Supérieure d’Architecture Paris-La villette, des designers de l’École Supérieure des arts modernes de Paris, ESAM Design, et des ingénieurs de l’École Nationale Supérieur d’Ingénieurs de Poitiers, à venir une semaine en résidence pour travailler avec les habitants à définir des pistes concrètes de projet.

L’objectif de la résidence est d’étudier les possibilités d’évolution du bourg sous l’angle de l’énergie. Au-delà des questions techniques (consommation et production d’énergie), il s’agira d’adopter une approche globale en réfléchissant à l’évolution des usages, des modes de vie, de l’urbanisme, des équipements, de l’espace, des paysages issus de la transition énergétique. Comment la question de l’énergie peut-elle s’inscrire comme un des leviers du projet de mise en valeur de la commune de Château-Larcher? Comment un bourg rural peut-il au final innover à partir d’une approche originale de l’énergie et la mise en valeur d’un patrimoine architectural et paysagé ?

La résidence amènera les étudiants à rencontrer les habitants futurs usagers, à échanger sur le sujet, à exposer leurs idées aux élus lors de moments privilégiés de manière à penser le projet en relation étroite avec les populations concernées. Le travail associera les compétences des étudiants architectes , designers et ingénieurs, en veillant à la dimension soutenable du projet.

Publicités