Actualité

Jour 5 – Mercredi 6 Février 2019

Une brume épaisse recouvre le village.

Nous faisons un point dans la salle, avec une lecture d’un texte d’Étienne Klein sur la notion d’énergie.
Les encadrants essaient de rappeler les enjeux énergétiques du projet qui sont en réalité intimement liés à ceux du patrimoine.

Les étudiants proposent à tour de rôle des hypothèses de travail dont voici une petite liste :

  • Jardins partagés éducatifs
  • Les jeux des enfants
  • Entrée de bourg
  • Les parcours (comme histoire) – (usage du vélo)
  • Un dispositif pour que les enfants aillent à l’école seuls ou en groupe.
  • L’hypothèse que les trottoirs sont un frein pour la vigilance et la cohabitation piétons / véhicules.
  • La scénographie est évoquée.
  • Le projet du parking engagé par la mairie fait débat…
  • Les histoires et les mythes médiévaux sont évoqués. Le mythe de Mélusine très prégnant ici (la ville voisine de Lusignan se réclame de Mélusine)
  • Le logo de la ville, Château-Larcher, une ville rebelle qui n’a jamais adopté aucune armoirie.
  • Remise en état.

Toutes ces hypothèses de travail se regroupent maintenant en 4 pôles.
> Les moulins
> Le cœur de bourg
> Les entrées et l’accueil
> Les cheminements

Avant déjeuner, chaque groupe se reconfigure en fonction des quatre domaines. Il faut équilibrer chaque groupes par 3 ou 4 étudiants.
Chacun planche maintenant sur les projets et met à plat ses hypothèses dans un travail d’échange systématique.

À 14h, le groupe d’étudiant-ingénieur de l’Ensip arrive à l’heure et s’attèle avec les étudiants « moulins » et « cheminement ».
Ils exposent leurs projets sur la lumière pour le village.
Puis des groupes se dispersent pour évaluer sur site quelques hypothèses.

Afin de préparer la séance de speed dating de 18h, qui confronte habitants et les 4 groupes d’étudiants, les encadrants passent de table en table.
La synthèse, toujours la synthèse… !
L’équipe encadrante frêne les solutions qui ont tendance à s’imposer trop vite à ce stade du projet.
Il faut privilégier des hypothèses générales. Des axes de réflexion.

Le speed dating attire encore une fois beaucoup d’habitants, quelques élus sont au rendez-vous et des représentants de communes voisines sont venus faire leur curieux.
Les échanges sont denses et quelques solutions sont déjà soumises à l’appréciation des participants.
Comme d’habitude chacun y va de son post-it et de son coup de crayon.
Pour finir la soirée, les participants rassemblent de manière synthétique leurs coups de cœur.
Il est 20h, tout le monde se rassemble au premier niveau de la salle des fêtes pour partager un buffet.

3 encadrants s’échappent après dîner pour une virée nocturne dans les alentours.
Puis ils sont rejoints très vite par quelques villageois et un groupe d’étudiants. Nous empruntons le bras de terre qui longe la Clouère (la rivière méandrée de Château-Larcher pour regagner nos hébergement… La journée du jeudi sera longue.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s