Actualité

Jour 3 – Lundi 4 février 2019

Beau levé de soleil sur le château et givre. Nous regagnons la salle des fêtes, le temps se couvre.

Intervention, Patrick Chotteau. conférence sur l’Agroforesterie
Le principe de l’Agroforesterie est d’associer la plantation à l’élevage et aux cultures. L’agroforesterie est un système économique intégré. C’est la reprise d’un cycle.

Un tour de table est organisé pour que les étudiants présentent leur points de vue sur les différents constats exposés par Patrick Chotteau.
Antoine, Agriculteur Bio intervient pour expliquer la réticence et la peur des agriculteurs pour abandonner de l’agriculture conventionnelle.
Il explique aussi le manque de soutien des pouvoirs publics pour accompagner cette reconversion, pas seulement sur le plan financier mais aussi sur le plan technique.

Nous mettons en place quatre ateliers suivant trois thèmes de travail.
La mobilité, le paysage, l’énergie humaine, le patrimoine.
Nous continuons les diagnostics sur une grande feuille blanche. L’ambiance est au brainstorming.
Puis très vite s’esquissent quelques hypothèses. « On pourrait faire ci – on pourrait imaginer ça ».

Déjeuner à l’auberge où nous saluons le départ de Patrick Chotteau.

Dans l’après-midi s’organisent des ateliers avec quelques habitants.
Les agriculteurs Antoine et Alain, la restauratrice Tatiana, Jean-Louis spécialiste de la voirie.
Les étudiants leur posent des questions préparées à l’avance pour préciser leur enquête.

L’objectif est de produire une synthèse en fin d’après-midi. Celle-ci sera restituée aux habitants en vue d’un atelier participatif où chacun pourra s’improviser urbaniste, architecte…
Les étudiants dessinent une grande fresque qui permet de rassembler les fiches de témoignage. Une fois rentrés, les habitants se rassemblent autour pour « liker » ou discuter les propositions faites par leurs voisins.
Ensuite 4 ateliers sont proposés afin de faire participer les habitants. L’objectif est de passer à une forme concrète d’échange. Feutres à la main, cartes sous le coude, les habitants jouent le jeu et s’impliquent dans les projets. L’initiative marche très bien, il en ressort de nombreux dessins que nous affichons.

par exemple :
L’atelier Mobilité/déplacement récolte une suite de schémas avec des voies « agréables » en vert et des voies « désagréables » en rouge, tracées en toute subjectivité.
L’atelier Énergie Humaine propose un jeu de tirage de carte ‘Dixit’ pour libérer facilement la parole : les anecdotes, les déceptions, des désirs s’expriment et sont annotés.
Un atelier Sondage récolte des informations sur un canevas rationnel.
L’atelier Paysage lance des pistes de reconfigurations.
En fond de salle, la carte du projet « Petite Cité de caractère » reçoit beaucoup de post-it qui sont autant d’idées.

La nuit tombée vers 20h.
Les étudiants sont conviés à dîner chez les habitants qui se font une joie de les recevoir.
Le club de danse réitère son invitation pour 20h30. Une bande d’étudiants et d’encadrants s’arrange pour les rejoindre. Château-Larcher convertit de nouveaux Fricassous.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s